Cessez de vous rappeler ce que Dieu a oublié !

Il y a quelques années, lors d’une convention de croyants, je me tenais dans la deuxième rangée quand, tout à coup, le Révérend Oral Roberts s’est tourné vers moi et m’a dit : « Tu es appelée, n’est-ce pas ? Mais il y a quelque chose que tu ne lâches pas ». Il m’a dit de lever mes mains et a commencé à frapper mes coudes en disant « Lâche prise, lâche prise ».

Je dois être honnête avec vous. A ce moment-là, j’ignorais de quoi il parlait. En fait, j’étais embarrassée. Je ne savais pas quoi faire. Je suis rentrée à mon hôtel, cette nuit-là et j’ai commencé à pleurer. J’ai dit : « Mon Dieu, de quoi parlait-il ? Qu’est-ce que je ne lâche pas ? » Le Seigneur m’a montré qu’il s’agissait de la culpabilité de mon passé ; la honte, issue de moments de ma vie, que je n’avais pas effacé.

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi nous demandons continuellement à Dieu de nous pardonner encore et toujours pour les mêmes péchés ? Pourquoi le faisons-nous ? Pourquoi nous rappelons-nous ce que Dieu dit qu’Il a oublié ? Sa parole dit qu’Il ne se souviendra plus de nos péchés. Il a pardonné nos péchés la première fois que nous Le lui avons demandé. Nous sommes ceux qui avons tant de mal à abandonner.

Mais je veux que vous sachiez, aujourd’hui, que la honte et la culpabilité, (c’est-à-dire, s’attacher au passé), vous détourneront de votre appel. Cela vous empêchera de rentrer dans les projets de Dieu pour votre vie.

Avez-vous jamais noté que la honte et la culpabilité vous inciteront à vous conduire différemment ? C’est le cas. La plupart du temps, celui qui se sent coupable ou honteux, rentre la tête. Il essaie de couvrir sa face. N’est-il pas intéressant de penser que Jésus est appelé « Celui qui relève nos têtes » ? Jésus ne veut pas que vous marchiez en vous sentant honteux de ce que vous avez fait dans le passé. Vous savez, il me paraît intéressant de noter que le même diable qui nous tente afin que nous péchions est le même que celui qui nous remplit de culpabilité, honte et condamnation après que nous ayons succombé.

Quand mon papa m’a confié la direction des opérations de son ministère, je sortais d’une période très difficile de ma vie. Je luttais contre la pensée de prendre cette position car je pensais réellement que mon papa s’était trompé. Je criais à Dieu car je pensais que c’était le plus mauvais moment de ma vie pour qu’il me mette dans cette position. Ainsi, je luttais vraiment avec tout cela.

Un matin alors que je priais, j’ai dit : « Seigneur, que dois-je faire ? Je ne veux pas prendre ce poste. Pense à toutes les fautes que j’ai commises. J’ai besoin de Ta sagesse ».

Brusquement, je me suis vue debout au pied de la croix. Je ne pouvais voir que les pieds de Jésus. Le sang qui coulait de ses pieds a commencé à tomber sur ma tête puis à se répandre sur moi. J’ai commencé à pleurer. Puis je L’ai entendu me dire qu’Il a lavé ces souvenirs quand le sang est tombé sur moi. Il a lavé mes pensées de ces tourments. Il a dit “Je suis Celui qui guérit les coeurs brisés. Je restaurerai ton âme » quand le sang allait dans mon cœur. Le résidu de péchés s’en allait quand le sang a atteint mes pieds et Il a dit « Je te vois ainsi. Je te vois à travers le sang de Jésus ».

C’est ainsi que Dieu vous voit : à travers le sang de Son fils. Il ne voit pas le désordre du passé. On pourrait dire qu’Il porte des lunettes rouges. Il vous voit à travers le sang de Jésus et, il n’y a pas de péché dans le sang de Jésus.

Puis, il m’a tendu un presse-papiers et quelques clés et a dit : « C’est une mission pour ta vie et voici les clés du Royaume des Cieux pour remplir cette mission ».

Vous savez, j’avais besoin de voir ça. Diriger un ministère, en me sentant honteuse, m’aurait conduit à un échec. Et ce sera le même résultat pour vous, si vous ressentez de la honte pour votre passé ! Satan est celui qui vous fait ressentir cela. Ne perdez pas un autre jour de votre vie en vous condamnant et en rappelant à Dieu quelque chose qui n’est plus ! Dès que les souvenirs du passé reviennent dans vos pensées, dites à haute voix: « Je suis la justice de Dieu en Jésus-Christ» (même si vous avez à le dire 100 fois par jour).

Commencez à vous voir à travers le sang de Jésus. Il est temps pour vous de remplir la mission de votre vie. Mais vous devez d’abord quitter votre passé. Cessez d’y penser. Pourquoi le devriez-vous? Dieu ne le fait pas.

Leave a Reply

*

captcha *